L’amour… d’abord une main tendue

Il est si facile de dire je t’aime ! On finit presque tous un jour par le faire par habitude, par politesse, comme une réponse toute faite. Je t’aime. Je t’aime aussi. Bye. Ça ressemble à Salut ça va? Oui très bien. Bye. Cependant, quand arrivent les difficultés, les soucis, les épreuves, la maladie, QUI EST VRAIMENT LÀ POUR NOUS?

Il est si facile de dire : Je t'aime...
Couple - Retired 3


Il est si facile de dire je t’aime ! On finit presque tous un jour par le faire par habitude, par politesse, comme une réponse toute faite. Je t’aime. Je t’aime aussi. Bye. Ça ressemble à Salut ça va? Oui très bien. Bye. Cependant, quand arrivent les difficultés, les soucis, les épreuves, la maladie, QUI EST VRAIMENT LÀ POUR NOUS?

 

On dit que c’est dans l’épreuve qu’on reconnaît ses vrais amis, ses vrais amours. Je ne peux pas nier ce fait. Je le vis, comme beaucoup d’entre vous qui traversez des choses difficiles et qui un moment donné comptez sur quelqu’un et que ce quelqu’un n’est plus là. Ca peut être une perte comme un décès, ou une séparation, ou une déception. Nous vivons dans l’attente envers ceux qu’on aime. Nous voulons tout donner et même si on pense le faire sans attente, on s’aperçoit qu’on attend quand même en retour. Parce que dans la réalité les mots d’amour ne correspondent pas toujours aux actions posées.


Il y a plusieurs façons d’aimer. L’amour d’un couple, celui d’un parent pour son enfant, l’amitié sincère entre deux personnes, l’amour de la vie, la passion pour quelqu’un ou quelque chose, l’amour inconditionnel des aidants naturels ou des préposés et bénévoles qui œuvrent parfois pour de purs inconnus.


 Mais d’abord et avant tout, l’amour et l’amitié c’est une main tendue.


Qu’elle soit tendue physiquement ou virtuellement comme nous le faisons beaucoup aujourd’hui, c’est d’abord et avant tout une main tendue et le respect de l’autre. Pour les parents, c’est de vouloir le bien de ses enfants. Pour le conjoint, c’est le bien de son amoureux(se), pour l’ami(e) c’est l’acceptation de l’autre malgré ses différences.  En tant qu’artiste, les mots d’amour du public sont nécessaires pour continuer. Mais n’oublions pas que l’amour et l’admiration sont deux choses bien différentes. On peut aimer sans admirer. Comme on peut admirer sans véritablement aimer. L’admiration ne comble pas un vide dans une vie. Sinon pourquoi des grands artistes finissent par se suicider à force de solitude? Les applaudissements, les fleurs, les grosses déclarations , le succès, ne comblent pas le vide ressenti quand on n’est plus à l’avant-scène. L’humain reste le même. Les besoins sont les mêmes quand on rentre chez soi.


Et que dire de l’expression: tomber en amour?

 

Pourquoi "tomber" en amour? Est-ce qu’on dit tomber en amitié? Parce que le coup de foudre n’est parfois qu’un feu de paille? Parce qu’on est prêt à tout pour ne pas décevoir l’autre? Parce qu’on ferait tout jusqu’aux pires bassesses pour ne pas le perdre? Parce que notre bonheur dépend vraiment de l’autre? Parce qu’on abandonne notre pouvoir, nos amis, notre famille pour choisir une passion dévorante? Ou parce qu’on est prêt à laisser tomber nos barrières pour cesser de penser à soi pour penser à deux?


Parce que l’amour peut nous surprendre. Le besoin de se sentir proche, de recevoir de la tendresse, de la compréhension, l’attirance entre deux êtres ne se contrôlent pas toujours. Une chose reste la même pour tous, le besoin de se sentir compris(e), désiré(e), apprécié(e), entouré(e).


 Surtout, avec le temps, l’amour charnel pour durer doit finir par se teinter d’amitié. Cependant, il n’y a pas qu’entre adultes que ce besoin de rapprochement est nécessaire. Les enfants le vivent aussi. Ils peuvent se chamailler comme des chiens qui se battent pour un territoire, et puis l’instant d’après, jouer comme si de rien était. Le parent peut gronder son enfant parce que justement, il l’aime et veut son bien. On n’a pas à être toujours d’accord pour s’aimer. Et c’est probablement ce qui fait que des relations peuvent durer. Quand les deux sont honnêtes, sincères, francs, l’un envers l’autre.


Même les personnes seules doivent trouver des moyens de recevoir et donner des câlins. C’est là que nos animaux de compagnie entrent en cause. Un animal peut devenir l’ami de toute une famille! Mais il peut aussi devenir le seul compagnon d’un être solitaire. De plus en plus, les gens vieillissent seuls, avec des santés vacillantes, des familles éclatées, des enfants qui renient leurs parents, des enfants qui finissent en foyer d’accueil, des gens qui choisissent le célibat. Alors un animal de compagnie peut offrir l’amour le plus sincère et le plus durable sur terre. Car l’animal offre inconditionnellement.


 L’amour et l’amitié, c’est d’abord une main tendue. Ou une patte. Si vous aimez quelqu’un, demandez-vous s’il a besoin qu’on lui tende une main. Vous pouvez être surpris ce ceux qui ne le disent pas et qui en souffrent. Et si vous avez besoin et que vous demandez, vous pouvez être agréablement surpris du nombre de gens prêts à tendre une main. Parfois de purs étrangers dans vos vies arrivent quand on se croit totalement abandonnés. Parfois, on retrouvent des amis d’enfance qui nous ont tant manqué! Parfois, ils nous déçoivent beaucoup car ils ont évolués différemment de ce qu’on a pu imaginer ou souhaité. Parfois, on attend de la famille que tout soit comme dans l’enfance, mais la vie nous éloigne et ça nous fait de la peine. Puis un jour, on se rapproche. La vie fait que deux êtres qui se sont perdu de vue se croisent de nouveau et qu’une nouvelle forme d’amour et de complicité se développe.


Il n’y a pas de règles en amour et en amitié. Je t’aime à condition que... Je t’aime si.... Je t’aimais quand... je t’aimerai quand... Ces mots ne sont pas des mots d’amour mais des mots d’attente.  


On n’aime pas '' à condition de.''

On aime tout court.

 

Si je prend le temps de vous écrire ces mots, c’est parce que j’aime ça! Ou tout simplement parce que comme tout le monde, j’ai besoin de me sentir aimée, de l’entendre, de voir qu’on me le démontre. Tout comme j’ai besoin d’aimer, de faire des gestes pour le démontrer, et le dire en le pensant vraiment.


Et c’est parce que je vous aime et que j’aime offrir. Je ne peux pas faire plus.


 C’est ma façon à moi de tendre une main.

 

Children Holding Hands